Témoignage

Nous, golfeurs, lorsque nous délaissons, la mort dans l'âme (ha,ha,ha), nos femmes non golfeuses, on se fait souvent du souci pour Elles... (enfin au moins jusqu'au tee N°1...). Que vont-elles faire? Le temps ne va-t-il pas leur paraître trop long? Ne vont-elles pas s'ennuyer? Et ben que nenni, ne vous faites plus de mouron, sans nous elles mènent une vie trépidante. "Les Veuves du Golf" sont devenues un mythe... Un grand MERCI à Flo Orsini pour ce témoignage (délivré in extenso) vivant, drôle et dynamique.

"Et oui, avec Virginie, nous sommes tombées en panne avec la voiture de loc de Dom. En fait les 5 nanas non golfeuses et toujours prêtes à aller se balader étaient parties pour la plage à Cascaïs, 3 d’entre elles avaient pris les baskets pour rentrer à pied en fin de journée … et oui des courageuses. Donc après une journée magnifique passée sur la plage et un déjeuner japonais face à la mer en plein après midi (voir photo) avec … tenez-vous bien … une sangria au champagne extraordinaire (on a quand même vidé 2 pichets …). Donc, après les 3 courageuses (Dom, Yolande et Farida) sont parties chausser leurs baskets pour ¾ d’heure de marche, Virginie et moi devions ramener la voiture de Dom à l’hôtel !!! On décide de prendre notre temps et de leur laisser de l’avance avant de partir à notre tour … Virginie un peu crevée (la sangria sûrement) s’installe côté passager et je me mets au volant et là … ben rien … rien de rien … on tente quelques manips et toujours rien … on appelle respectivement nos chéris … mon frère … personne … bouhouuuuuuuu qu’est ce qu’on va faire ??? En même temps on était mortes de rire toutes les deux (les bulles devaient encore faire de l’effet) !

On pouvait même pas ouvrir les fenêtres donc imaginez avec la chaleur, trop top !!! Et comme il y avait de grands gaillards qui nous observaient nous marrer et tenter de démarrer une voiture qui ne voulait rien savoir, Virginie leur a fait signe que le voiture « kaput’ » et oui ni l’une ni l’autre ne parlons portugais mais « ave les mains » on s’en sort toujours... Donc y en a un qui s’approche et ouffff … il me parle en anglais … il me dit laisse je vais essayer… et toujours rien… plus de batterie : en fait notre Dom avait laissé les lumières depuis la sortie du parking de l’hôtel le matin alors forcément... Du coup notre gentil portugais appelle 3 copains bien costauds et ni une ni deux, ils ont poussé notre carrosse sur quelques mètres et c’était good !!! Je les remercie mille fois et cours rejoindre Virginie dans la voiture, là je lui explique que – ayant l’habitude d’une boite auto – souvent quand je reprends une boite manuelle il n’est pas rare que je cale 1 ou 2 fois …. Mdr car là valait mieux éviter. Bref on part et sur le chemin, on dépasse nos 3 randonneuses, grands coups de klaxon bien sûr pour leur montrer qu’on avait réussi à partir mais surtout qu’on ne pouvait pas s’arrêter!!!
Voilà, VOUS SAVEZ TOUT des aventures des non golfeuses...Rigolant "

TGD 2011 groupe dentistes golfeurs newsletter blog

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau